Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2009 3 04 /11 /novembre /2009 01:10


Vivre en démocratie nécessite un engagement sur des valeurs communes.

En France ces valeurs sont la Liberté, l’Egalité et la Fraternité, la Laïcité, le respect des droits de l’Homme. Payer ses impôts ne permet pas de vous affranchir de la nécessaire adhésion aux valeurs fondamentales de la République, un citoyen n’est pas un client, la France n’est pas un simple prestataire de service.

Le ciment qui donne substance à notre pays est cet engagement de destin commun qui lie chaque citoyen de la Nation à la République, à la France et à sa culture, tous ceux qui prétendent le contraire ont un discours dangereux pour la cohésion de la France qui mène à terme à la destruction communautariste de la  "Nation une et indivisible"  décrite dans notre Constitution.


Le tort actuel de la République est de croire que tous ceux qui vivent en son sein ont compris l’implicite contrat qui sous-tend le bon fonctionnement de nos sociétés et de nos institutions.


Ne peut se prétendre citoyen français que celui ou celle qui adhère aux valeurs de la République, nul ne peut revendiquer l'identité française sans faire sienne la culture de la France.


Rejeter les valeurs de la République c’est s’en exclure soi-même, c’est abjurer sa citoyenneté, et donc renoncer à pouvoir s’en prévaloir pour l’exercice de droits et privilèges, en perdre les bénéfices car on est devenu un étranger au sein de la Nation.


L’existence de ce contrat n’est manifestement pas une évidence pour toute une partie de la population qui croit qu’on peut vivre dans un pays démocratique sans adhérer à ses valeurs.

 

Certains musulmans, par ignorance de leurs propres croyances ou parce qu’ils ont été délibérément trompés, ont été amenés à penser qu’on peut choisir d’adhérer à un système de valeurs totalitaire et vivre en France de manière paisible, comme si de rien n’était.


Ils se trompent et ont été trompés, l’adhésion et le respect aux règles et valeurs de la République n’est pas optionnel, et aucune négociation n’est possible parce qu’il n’y a pas d’autres valeurs acceptables sur le territoire de la République que les valeurs républicaines. Ceux qui prétendent le contraire mentent et ont des objectifs dissimulés bien loin de simples préoccupation spirituelles.


Il est temps que ces musulmans s’interrogent enfin sur le contenu idéologique de l’islam et fassent un choix.


Or choisir c’est renoncer, on ne peut pas manger de la viande et être végétarien en même temps.


L’islam et la charia (car les deux sont aujourd'hui indissolublement liés quoi qu'en disent les bien pensants) ou bien la Démocratie et les droits de l’Homme,


Esclave du Coran ou bien citoyen français libre et responsable.


Les choix sont là, le nier est absurde. Prétendre que l’on peut refuser de choisir entre deux types de civilisations incompatibles est une escroquerie intellectuelle et un dramatique manque de culture politique.


Un islam profondément changé, ayant abandonné ses prétentions à organiser la société, son mode discriminatoire agressif et ses finalités hégémoniques, pourrait trouver sa place dans une démocratie. Mais cet islam, c’est un fait incontournable, n’existe aujourd’hui ni dans la représentation officielle de l‘islam ni dans aucune mosquée de France (où sont les corans expurgés des appels à la guerre et des affirmations discriminatoires envers les femmes et les non croyants, où sont les manuels enseignant à ne plus prendre Mahomet pour exemple?)


C’est donc à chaque musulman installé ou né en France, en Europe ou dans tout pays démocratique, qu’il incombe de faire un choix pour l’un ou l’autre ce ces deux systèmes idéologiques opposés que sont la Démocratie et l’idéologie islamique, et d’en tirer les conséquences.


Choisir c’est renoncer, personne ne prétend que ce soit facile mais c'est pourtant indispensable. 


Les musulmans doivent faire un choix mais la République ne doit pas pour autant rester passive, elle doit réaffirmer ses principes, ses valeurs et poser clairement les limites dans lesquelles le « vivre ensemble à la française» est possible. Le rôle de la République est de dicter les règles de ce « vivre ensemble » et de les faire respecter. L’avis des intégristes communautaires n’a pas à être sollicité ni pris en compte dans l’établissement de ces règles tout simplement parce qu’ils ne se situent pas dans le cadre d’une Démocratie laïque ni dans celui de la République et qu’ils n’ont donc aucune légitimité à en influencer le fonctionnement.


C’est l’attitude ambigüe des autorités, affichant des principes théoriques mais n’en condamnant pas les violations quotidiennes concrètes, qui à rendu possible l’apparition puis le développement d’une société parallèle coupée du reste de la Nation. Un Etat islamiste et communautaire dans l‘Etat Français, s’affirmant dans la négation tantôt sourde, tantôt ostentatoire des valeurs humanistes de la Démocratie de la République et des droits de l‘Homme.


Un Etat dans l’Etat qui grandit chaque jour en transformant des citoyens libres et responsables de notre pays en adorateurs serviles d’un livre écrit il y a 1400 ans.


Où est la France des Lumières, Patrie de la Liberté quand elle laisse enseigner sur son sol:
 « 
Il n'appartient pas à un croyant ou à une croyante, une fois qu'Allah et Son messager ont décidé d'une chose d'avoir encore le choix dans leur façon d'agir. » (Coran: 33. 36)

Choisir c’est renoncer... La France aussi à un choix devant elle, si elle ne fait pas le choix clair de protéger la Nation de l‘idéologie islamique, c’est à la Démocratie qu’elle renonce.




N'oubliez pas de signer d'un commentaire notre initiative concernant un audit parlementaire des valeurs politiques de l'islam






Partager cet article

Repost 0
Published by Gandalf
commenter cet article

commentaires

pilou 21/03/2010 05:40


Si tu tends la main à un musulman assure toi d'abord qu'il à abandonné sa religion, 'et ça il ne le fera pas), car tôt ou tard il te la mordra en ne te laissant même pas un bout
d'os !
J'en ai fait l'expérience, tu verras ce qui va advenir bientôt.


LOmiG 10/11/2009 08:33


Bonjour,
bravo pour cet article lumineux et clair. Non : la France et ses valeurs de société ouverte ne sont pas compatibles avec la charia. Soyons capables de tendre la main aux musulmans, tout en
rejettant le Coran et l'islam. Travail difficile et douloureux à venir.

à bientôt


fred 05/11/2009 11:46


Il me semble que cela fait un moment que les français n'arrêtent pas de choisir la démocratie. Il y a longtemps que la soi-disante démocratie n'a plus de poids dans la région française et dans ses
alentours... pendant que l'on fait débat, encore, pendant qu'on se questionne, toujours, et bien pendant ce temps là la toile est bien tissée, presque achevée, et je ne sais pas s'il peut encore y
avoir quelque chose à faire.


Gandalf 05/11/2009 19:04


Choisir la Démocratie ce n'est pas laisser faire et dire n'importe quoi aux idéologues totaitaires comme c'est le cas depuis bien trop longtemps, c'est renoncer à se taire et à laisser faire.
Choisir la Démocratie c'est agir concrètement contre ceux qui oeuvrent jour après jour à sa destruction.

Continuer à ne rien faire c'est aider les ennemis de la Démocratie.


Dd 04/11/2009 08:07


Ce texte comporte des vérités
fondamentales.Pourtant il provoque un certain malaise en ce sens qu'il amène à penser que TOUS le musulmans ne seraient pas respectueux des valeurs républicaines ce qui est faux.Le choix proposé
par cet article peut être suggéré à nombre de nos concitoyens sans considération d'origine religieuse,je pense plus particulièrement aux royalistes.


Gandalf 04/11/2009 23:51


Des citoyens issus de pays à culture musulmane peuvent parfaitement être respectueux des valeurs républicaines, nul n'a jamais prétendu le contraire. Mais vous ne pouvez pas respecter les valeurs
républicaines et en même temps considérer que les humains sont les esclaves de dieu et qu'il est légitime d'imposer votre foi par la violence comme c'est expessément ordonné dans le Coran et la
Sunna. Votre malaise est compréhensible, il est dû à la prise de conscience de la situation dans laquelle nous nous trouvons aujourd'hui.
Ceci-dit l'islam a résolu depuis longtemps la question posée par l'article: ceux qui acceptent les valeurs de la Démocratie sont des pêcheurs et des apostats,  ils ne sont plus des musulmans.


Présentation

  • : Le blog de Vérité, valeurs et Démocratie
  • Contact

Recherche

Les opinions émises sur ce site par les internautes n'engagent que leurs auteurs et ne représentent d'aucune manière l'avis de la rédaction de Vérité, valeurs et Démocratie. VV&D se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs.

VV&D vous répond !

 

Vous voulez en savoir plus sur un sujet donné ?

 

Nous vous répondons en vidéo.

 

question