Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2011 1 29 /08 /août /2011 10:08

C’est une modeste contribution que j’apporte au débat lancé par un député de l’assemblée nationale française en l’occurrence M. Gérin sur le phénomène du voile islamique en France mais avant tout, je souhaite me tromper dans mon analyse.

 

Hélas ! Le quotidien des banlieues françaises sont la preuve vivante de l’échec de l’intégration, et où parfois, on se croirait dans les rues du Caire ou de Téhéran ombragées par les tchadors noirs en mouvement et où les vrais problèmes de la femme de confession islamique, sont encore loin d’avoir été posés d’une façon moderne, qui doivent s’inscrire dans une démarche humaine, universelle, rationnelle et surtout citoyenne, pour être en conformité avec l’esprit de la laïcité et des lois de la république.

 

Pourquoi une telle situation ?

 

La réponse à ce phénomène se trouve dans les textes fondamentaux de l’Islam mais aussi dans la construction mentale du musulman dont l’esprit est figé, incapable de se remettre en cause depuis 14 siècles, convaincu qu’il est sur terre pour accomplir une mission divine d’islamisation du monde et d’en être son vicaire afin de le gérer à sa convenance. Car il ne faut pas perdre de vue qu’en Islam, le monde est partagé en deux parties : le domaine de la paix où règne le bien être islamique et celui de la guerre où se trouvent les « Infidèles » auxquels les musulmans doivent livrer bataille afin de les soumettre aux lois d’Allah.

 

Certes, les temps ont changé mais le but reste le même, c’est-à-dire qu’un jour, inchallah, la sève de l’Islam irriguera la Gaule, c’est ce qui se murmure entre les murs des mosquées de France et de Navarre. Alors ignorer cette vérité inscrite dans les textes de l’Islam, c’est se réveiller un matin dans la tourmente avec des larmes et du sang.

 

En effet en Europe et notamment en France, les pouvoirs publics ont fait la politique de l’autruche vis-à-vis de la religion de Mahomet, ils ont agi par lâcheté mais surtout par calcul politique, sinon comment expliquer cette dérive de la burqua, et je prédis que dans peu de temps, les tribunaux islamiques vont sortir des caves des immeubles des cités qu’ils écument pour exiger l’application de la charia au pays des Gaulois.

 

Dans ces cités où la drogue se vend dans chaque hall d’immeuble, où on agresse pour les voler les personnes âgées non musulmanes et où on tente aussi de les chasser par l’intimidation pour en faire un territoire acquis à l’Islam afin d’y faire régner la charia et ceci en application d’une fetwa (édit religieux) qui rend licite toute action même barbare du moment qu’elle conforte le djihad. Il ne faut pas perdre de vue que la guerre sainte continue sous des formes diverses, elle ne s’arrêtera jamais jusqu’à la fin du monde… Dieu a placé le musulman au-dessus des mécréants, il est l’élu de ses créatures, d’après un verset coranique !

 

Ces Français musulmans n’ont fourni aucun effort pour mériter la nationalité française. C’est grâce à la baraka d’Allah qu’ils sont devenus français… et non par la volonté du peuple français se disent-ils !

 

On ne va pas me dire qu’on ne le savait pas, parce que, dans le cas contraire, l’histoire jugera les hommes politiques de complicité de l’enterrement des valeurs de la République, par leur silence devant les souffrances des femmes des cités.
La France, n’est-elle pas la fille aînée de l’Eglise ? A-t-elle perdu ses racines et ses repères au point de perdre son âme ?
Mais l’appât du gain est plus fort que la raison. Comme le disait en son temps Lénine, le capitaliste est capable de vendre la corde avec laquelle, il va être pendu. Les exemples ne manquent pas…

 

Il est temps pour les musulmans laïcs de France de réagir et de combattre l’origine de cette hydre fondamentaliste et son totalitarisme, sinon, ils seront accusés demain de complicité et montrés du doigt tels des indésirables, et au pire rejetés. L’épopée d’Isabelle la Catholique est encore vivace dans beaucoup d’esprits européens et la violence appelle la violence. Les musulmans ont la mémoire courte, ils ont oublié Poitiers face aux Sarrasins et Vienne assiégée par les Turcs mais ils continuent à se lamenter sur la chute de Cordoue et de Séville…Car ils pensent à tort qu’elles étaient des villes arabes alors qu’elles étaient espagnoles conquises au bout de l’épée et au nom de l’Islam.

 

Quelle serait la réaction des Séoudiens, si par malheur l’idée venait à un Chrétien, vivant sur leur territoire, d’exiger d’eux la construction d’une église à côté de la Mecque?
Eh bien ! La sentence serait impitoyable et expéditive : il serait décapité sur la place publique après la prière du vendredi afin de servir d’exemple pour ceux qui doutent encore de la dictature aveugle de leur croyance, pardon de leur… idéologie sectaire…. Mais pour le moment le pétrole coule à flot et les droits de l’homme sont le dernier des soucis de ceux qui en sont les chantres. Les Séoudiens peuvent dormir tranquillement !

 

Et pourquoi un tel verdict barbare? Il faut le vérifier dans les textes de l’Islam…

 

Ce qui est gênant, à la limite de l’indécence, c’est le comportement de ces pseudo intellectuels musulmans en mal de reconnaissance, confortablement installés en Occident et goûtant au plaisir du matérialisme de ce même Occident qu’ils trouvent en pleine décadence morale et qu’ils vilipendent à la moindre occasion qui leur est offerte et jouant sur la fibre victimaire, ils encouragent leurs coreligionnaires au rejet de la culture du pays d’accueil qui les a sauvés de la pauvreté et qui leur procure une vie meilleure. Je propose alors à ces messieurs de retourner vivre en terre d’Islam mais en ayant le courage de s’exprimer comme ils le font en terre chrétienne… Sans aucune retenue et qu’ils aient le courage de leurs convictions!

Ils excellent à travers les chaînes de télévision satellitaires arabes dans la diffusion du venin de la haine, du mensonge ; ils guillotinent toute personne qui ose leur porter la contradiction…. Hélas ! Les Occidentaux n’ont rien compris à leurs démarches pensant à tort qu’ils pourront faire évoluer leurs esprits sectaires et revanchards.

 

En Islam, la surenchère est le meilleur atout pour coloniser les esprits crédules afin de les enfermer dans l’obscurantisme. Le doute n’est pas permis… Et gare à celui qui doute !
Il ne faut pas se voiler la face : l’Islam est en compétition avec l’Occident et depuis son apparition, son but final est de régner sans partage sur la terre entière et cet objectif est toujours d’actualité. C’est la dernière religion révélée d’autant plus que certains versets coraniques ont abrogé carrément les autres religions monothéistes. L’Islam resterait la seule religion capable d’unifier l’humanité pour la conduire vers le paradis; c’est écrit noir sur blanc dans le Coran radotent les musulmans qui ignorent que d’autres religions sont nées après la leur à l’exemple du bahaisme qui est persécuté en terre d’Islam où il a vu le jour.

 

La burqua n’est qu’un aspect de cette stratégie guerrière qu’il livre au reste du monde mais pour le moment, il se sent humilié et blessé par l’Occident, alors la bataille a changé de visage, elle est devenue pernicieuse et souterraine, et c’est pour cette raison qu’à notre époque, les musulmans essaiment les contrées les plus reculées de la terre sous les conseils de leurs oulémas, et que les occidentaux qualifient inconsciemment ce phénomène de migration économique, alors que c’est le djihad tout court. Erreur fatale, car autrefois, le musulman répugnait d’aller travailler en terre mécréante, il y allait en conquérant, pour y propager son idéologie par le cimeterre, au nom de la guerre sainte mais parfois par la ruse du commerce quand il y rencontrait une résistance à son dessein!

 

Et de nos jours, cette stratégie est appliquée à l’échelle planétaire.

 

Que faut-il penser du discours de cet ex-mufti d’Australie et de Nouvelle Zélande qui prétend que les musulmans ont des droits supérieurs sur les Australiens de souche et qu’ils doivent être dispensés de payer l’impôt dans ce pays, en se basant sur le Coran ? N’est-ce pas ce discours qui attend les Français bientôt ?

 

L’Islam considère la terre entière comme le domaine d’Allah et il est du devoir du musulman de la peupler et que le mécréant est avant tout son esclave, il est là pour le servir uniquement. D’ailleurs les dignitaires religieux islamiques conseillent vivement à leurs ouailles de ne pas s’acquitter de l’impôt lorsqu’ils résident en territoire impie, car il est illicite pour un musulman de payer un tribut à un infidèle mais l’inverse sera appliqué sans ménagement par le cimeterre s’il le faut; on ne badine pas avec les lois d’Allah. C’est la raison principale qui pousse les commerçants musulmans installés en terre mécréante de tricher pour ne pas s’acquitter de l’impôt…

 

Les Occidentaux n’ont rien compris au message des islamistes ? Mais un jour, ils s’en mordront les doigts, car à vouloir jouer avec le feu, on provoque l’incendie.

 

Et les hommes politiques français, agissent-ils vis-à-vis de l’Islam par ignorance ? Ô que non, ils suivent la politique tracée par Napoléon III au 19e siècle qui voulait instaurer un royaume arabe en Algérie, pays des Berbères depuis la nuit des temps. Sinon comment expliquer, que le code de l’indigénat a arabisé par le gourdin les noms berbères alors qu’ils étaient en partie latinisés, chose que la conquête islamique n’a pas pu réaliser, et mieux encore, au lieu d’instaurer la laïcité en même temps qu’en métropole, le droit musulman y fut taillé sur mesure pour les indigènes.

 

Et que dire du blocage du Dahir berbère par la colonisation française au début des années trente au royaume du Maroc, face à l’adversité des arabes qui contestaient la berbérité ancestrale des marocains. Hélas ! Le dahir berbère fut une décision de reconnaissance des amazighs dans leur propre patrie mais fut battue en brèche par la politique pro-arabe des Français. Et aujourd’hui, des larmes de crocodile sont versées par les hommes politiques français qui s’émeuvent devant le phénomène de la burqua, alors qu’elle est en partie encouragée par la France depuis deux siècles ! On ne comprend rien, on se perd dans les méandres de cette politique aux discours multiples inaudibles.

 

Et qui dit arabe, dit Islam dans la mémoire collective musulmane.

 

 

Ici et là, on parle du malaise de la société, y compris celle de la majorité des musulmans, devant l’apparition grandeur nature de la burqua au pays du cognac !

 

La société française de culture judéo-chrétienne pense à raison que son environnement est agressé, et que sa culture et ses traditions sont bafouées et surtout en danger ; c’est compréhensible mais en ce qui concerne une grande partie des musulmans de France, je ne partage pas cette approche, car vivant parmi eux, j’observe leurs réactions et leurs désirs profonds. Eh bien ! Je suis pessimiste pour l’avenir. Une part importante de cette communauté, est pour l’application stricte de la charia. Ces musulmans de France n’osent pas le crier haut et fort mais entre eux, dans leur coin, ils ne cessent de le radoter au nom du Coran.

 

On ne peut pas non plus nier l’existence de nombreuses associations islamiques qui ont pignon sur rue qui réclament ouvertement l’application sans condition des lois d’Allah…
Ces musulmans n’ont que mépris pour la démocratie qui est pour eux une invention de l’Occident hérétique et dépravé, contraire aux valeurs de l’islam mais qu’ils utilisent comme bouclier quand elle protège leur business. Subtile et grossière manœuvre !

 

Il est vrai que la marée noire du fondamentalisme est en marche en France mais en réalité c’est le triomphe de l’Islam, sans le djihad et avec le butin de guerre en prime sans faire la moindre concession et surtout avec des oukases qui pleuvent à longueur de journée dans les banlieues!

 

En utilisant l’islamophobie comme arme de guerre, les musulmans sont bien servis en France, la patrie des droits de l’homme !

 

Que faut-il penser du terrorisme religieux? Eh bien ! On sera surpris d’apprendre que c’est un verset coranique qui le recommande vivement contre les ennemis d’Allah.
Cet islam, la France l’a hébergé et nourri et par extension l’Occident aussi qui a sacrifié sur l’autel des intérêts bassement matériels tous les démocrates laïcs du monde islamique.

 

Et le réveil sera brutal pour la patrie des droits de l’homme!

 

Les siècles de lumière sont incompatibles avec l’islam, car, il n’y a pas d’Islam tolérant, il y a un Islam qui sait se mouvoir quand il est en incapacité de dicter ses lois. Un point final… La dissimulation est un art qu’il sait manier et qu’il enrobe de mensonge, parce que la guerre est avant tout tromperie selon Mahomet. Le recul des valeurs des siècles des lumières l’encourage dans son œuvre de colonisation mentale ; il ne faut pas oublier que pour se propager le prosélytisme est son meilleur allié. Et la peur de l’Enfer finit par scléroser les esprits crédules ; la raison a pris le maquis depuis belle lurette!  Et bientôt bonjour les dégâts au pays de Marianne !

 

Les républicains de France ne peuvent pas ignorer qu’en Islam, il n’y a pas d’état nation, il y a seulement la Ouma dirigée par un Calife bien guidé, et c’est ce fantasme dont rêve chaque musulman pieux, c’est un hadith qui le préconise, et aller à l’encontre de ce commandement, c’est aller à l’encontre de la volonté d’Allah. Et seul, le déclin de la puissance guerrière du djihad a brisée cet élan pour le moment !

 

Le devenir de la mère patrie est le dernier des soucis de cette catégorie des musulmans de France! Ils n’ont que mépris pour cette douce France qui les berce. Ils n’ont que rejet pour sa culture, pour sa grandeur. Mais grâce à leur démographie galopante recommandée fermement par un hadith de Mahomet et encouragée par les théologiens, ils pourront arriver à leurs fins : coloniser la France en profondeur et en douceur sans provoquer des remous, jusqu’au jour où ils s’imposeront par la loi du nombre comme c’est le cas aujourd’hui dans de nombreux quartiers…

 

Et pour protéger leurs arrières, ils crient à qui veut les entendre qu’ils font l’objet de complot, ourdi par le sionisme mondial, alors que c’est le loup qui est dans la bergerie. Hélas, le ver est déjà dans le fruit !

 

Au nom de la victimisation, ils veulent que la France abdique et renonce à ses valeurs, et surtout que leurs traditions et leurs coutumes remplacent les lois de la république estimant que l’Islam est au-dessus de celles-ci et que c’est à la France de revoir sa copie en fonction de leurs impératifs religieux… Sinon le cimeterre d’Allah sera terrible en faisant référence à la omaria ( oukase régissant la vie des Chrétiens en terre d’Islam édicté par le Calife Omar). On oublie assez souvent en Occident que les Chrétiens et les Juifs deviennent des dhimmis, une fois vaincus et ils doivent s’acquitter alors d’un impôt pour avoir la vie sauve. C’est un verset coranique qui est encore de vigueur qui le stipule !

 

D’après certains intellectuels, le combat contre la crise économique, c’est le combat contre l’intégrisme musulman, pensant que la paupérisation est responsable en partie des dérives sectaires de l’Islam, et alors pourquoi au Brésil, pays chrétien où une grande majorité de la population vit dans des conditions épouvantables, et pourquoi encore les damnés de la terre que sont les Ethiopiens en grande partie de confession chrétienne, n’ont pas basculé dans le piège du terrorisme religieux qui fait chaque jour qui passe de nombreux victimes dans le monde musulman?

 

Il ne faut pas oublier le rêve de tant d’hommes et de femmes à travers le monde qui souhaitent s’installer en France en demandant à s’intégrer à la société française et ses valeurs en acceptant de chanter la Marseillaise fièrement et non comme beaucoup de musulmans qui refusent de faire le moindre effort d’adaptation, mais en chuchotant ce qui leur arrive est un bienfait du Créateur, effaçant d’un trait les largesses du modèle social français qui leur permet de vivre dignement. Quelle amnésie !

 

Je suggère que la France s’engage à prendre en charge les vacances de ces musulmans français qui la vomissent afin qu’ils retournent pendant au moins six mois dans leur pays d’origine pour qu’ils y vivent la ferveur de l’Islam en toute quiétude et qu’ils y ingurgitent ses délices au milieu de leurs frères.

 

Et au fait qu’apportent-ils à la culture française ? Rien, à part la haine de l’autre, le syndrome du bouc émissaire et la théorie du complot permanent! Sinon pourquoi refusent-ils d’étudier Voltaire et de lire JJ Rousseau ?

 

Pour terminer, pourquoi en terre d’Islam, la liberté de culte et la liberté de conscience ne sont pas permises et pourquoi lorsqu’un musulman devient renégat, il est condamné à être égorgé immédiatement, sans possibilité de s’expliquer? Les exemples ne manquent pas et font l’actualité chaque jour qui s’en va. La réponse se trouve dans les textes coraniques, continuer alors de parler de tolérance dans ces conditions, c’est se lancer dans des discussions byzantines sur le sexe des anges… Et que dire et que faire devant les humiliations que subissent les autres religions dans la sphère arobo-islamique tels les coptes d’Egypte qui sont persécutés dans leur propre pays, mais aussi que répondre devant les prêches incendiaires et abjects lancés par les imans et les mollahs chaque vendredi qu’Allah dessine dans les mosquées du monde entier contre les mécréants, contre les chrétiens, contre les juifs et surtout contre les femmes ?

 

Et pour terminer pourquoi, en Occident, la société accepte la liberté de choisir sa religion, alors qu’en terre d’Islam, ce choix est banni et un combat sans merci est mené contre ceux qui quittent le chemin tracé par Mahomet pour suivre celui de Jésus et où on s’acharne même sur les autres croyances pour les diluer dans l’encens de la Mecque? Et pourquoi, il est permis à un musulman d’épouser une femme en dehors de sa religion mais un mariage pareil est illicite pour une musulmane ; elle sera lapidée si l’idée lui venait d’avoir pour compagnon un Chrétien, un Juif ou un Mécréant ? Cela s’apparente à du racisme à l’état primitif ? Mais cela contribue aussi à la multiplication de bons guerriers musulmans ( hadith de Mahomet).

 

En Islam, il n’y a point de réciprocité, il n’y a que l’ostracisme, et il y a aussi la bigoterie en quantité industrielle où cohabite la corruption. La fraternité humaine s’exerce entre les musulmans uniquement d’après le Coran quant aux autres groupes sociaux, ils sont des parias à soumettre.

 

L’humanisme est interdit de séjour pour les non-musulmans, en Islam.

 

En fin de compte, c’est la négation de la vie qui s’exprime dans le Coran.
Ces questions méritent d’être posées aux dignitaires religieux de l’Islam et notamment ceux de France qui se gargarisent à longueur de journée que leur religion est basée avant tout sur la tolérance.

 

Mais la lâcheté a été achetée par les pétrodollars. Bouche cousue : circulez, il n’y a rien à voir, il n’y a rien à entendre.

 

Avant de discuter de l’islam, il faut étudier d’une façon académique tous les textes qui le composent (Coran, vie et hadiths du prophète Mahomet, charia et tous les écrits des exégètes musulmans depuis 14 siècles) mais en ayant une parfaite maitrise de la langue arabe pour comprendre les dessous de table. Sinon, on est dans le décor.

 

L’islam est une idéologie politico-religieuse dont le but principal est la prise de pouvoir par les religieux en utilisant la terreur pour l’asservissement de l’esprit du commun des mortels.

 

Et pour conclure, les musulmans épris de paix, de morale, de liberté, animés d’universalisme, et surtout convaincus de co-existence pacifique, de tolérance et ouverts sur les autres cultures doivent avoir le courage de proposer l’abrogation des textes coraniques et des hadiths qui portent atteinte à la dignité humaine, d’une part et d’autre part, que les dignitaires religieux islamiques cessent de lancer des fetwas de mise à mort (édits religieux) contre toute personne qui ose critiquer leur religion.

 

Hamdane Ammar

 

Source : ici

 

 

 

Aidez-nous à agir, soutenez nos action,

N'oubliez pas de signer d'un commentaire notre initiative concernant un audit parlementaire des valeurs politiques de l'islam

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Gandalf
commenter cet article

commentaires

6roz 01/02/2013 23:11

C'est bien de parler philosophie mais la réalité est démographique. C'est le nombe des musulmans qui fait la force de l'islam en France et acune loie ou pétition ne changeras le coran, JAMAIS.
Utilisez les urnes à bon escient c'est tout ce qu'il vous reste car un jour il sera trop tard.. Vous vous soummettrez, et nous, les jeunes nous serons forcés de nous sacrifier dans une guerre
civile à cause de votre laisser-aller. Quoi qu'il en soi, très bon article. Merci

EVA 20/11/2012 09:25

"...les musulmans épris de paix, de morale, de liberté, animés d’universalisme, et surtout convaincus de co-existence pacifique, de tolérance..."

Quand on a ces qualités, c'est qu'on ne pratique pas les principes de l'islam.
Dans ce cas, pourquoi se dire musulman ?
Il n'y a jamais eu de co-existence pacifique de l'islam avec aucune autre religion, y compris en Andalousie. Le seul moyen de cohabiter avec l'islam est de se convertir à l'islam, ou de subir le
statut de "dhimmi".
-----------------------------

"Les musulmans doivent avoir le courage de proposer l’abrogation des textes coraniques et des hadiths qui portent atteinte à la dignité humaine, d’une part"

Comment peut-on abroger la parole de Dieu dictée à Mahomet par l'entremise de l'ange Gabriel ?
Et puis, pour expurger le coran des sourates violentes, il va falloir enlever l'écrasante majorité des sourates ! Même problème si l'on veut abroger les hadiths.
Comment rester musulman si on ne suit plus les enseignements de Mahomet ?
Par chance, l'auteur ne propose pas d'abroger la sirah (biographie) du prophète, et de la réécrire en version "soft".
------------------------------

"et d’autre part, que les dignitaires religieux islamiques cessent de lancer des fetwas de mise à mort (édits religieux) contre toute personne qui ose critiquer leur religion".

Mahomet ne tolérait pas d'être critiqué ou moqué. Il a fait tuer pour cette raison. Pourquoi demande-t-on aux religieux musulmans de se démarquer du prophète ?
Qui d'autre que Mahomet leur servira d'exemple ?

Une dernière question: supposons que cette abrogation a lieu, et que, une fois les musulmans majoritaires en Europe, ils demandent de retourner aux textes initiaux.
On fait quoi ?

claude fontanet 02/07/2012 00:27

Bonsoir.Un tunisien a choisi d'etre chrétien.Il a été égorgé puis décapité.La vidéo circule sur internet.Je n'ai pas pu la regarder jusqu'au bout, tellement c'est horrible.Asia Bibi une chrétienne
pakistanaise est toujours en prison pour(faux) délit de blasphème en attendant d'etre exécutée.Son seul crime est d'etre chrétienne.Le pasteur chrétien iranien Nadarkhani est toujours en prison en
iran, en attendant d'etre exécuté.Chaque année, plus de 65 000 chrétiens sont assassinés dans des pays majoritairement musulmans.Chaque année, plus de 150 millions de chrétiens sont agressés,
maltraités, jetés en prison, expropriés, discriminés, interdits de pratiquer librement leur religion chrétienne ou de contruire une église pour y prier sous peine de mort.

TERRILLON 01/09/2011 23:47


Je crains fort que vos pertinentes observations ne soient ignorées d'une grande partie de la population n'écoutant que la messe du "20 heures" ou bien sur , il est interdit d'aborder ces sujets.Les
Français sont trahis par la grande presse préférant la vie sexuelle de straus khan ou les problémes internes du moyen orient.


genai 30/08/2011 10:22


je répète à qui veut l'entendre que le seul moyen efficace de faire comprendre la volonté première de l'islam, c'est de lire et faire lire le Coran de manière lucide. Dans une version approuvée par
l'Université du Caire ou par la mosquée de Paris, de Lyon ou de Damas. Il en existe plusieurs notamment chez Albin Michel. Lisez, prenez la peine et le temps d'analyser et alors vous comprendrez le
but final de l'Islam. Prétenduement dicté par Dieu créateur de toutes choses qui y affirme avoir fait la terre PLATE pour que l'homme puisse s'y déplacer (sic)


Présentation

  • : Le blog de Vérité, valeurs et Démocratie
  • Contact

Recherche

Les opinions émises sur ce site par les internautes n'engagent que leurs auteurs et ne représentent d'aucune manière l'avis de la rédaction de Vérité, valeurs et Démocratie. VV&D se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs.

VV&D vous répond !

 

Vous voulez en savoir plus sur un sujet donné ?

 

Nous vous répondons en vidéo.

 

question