Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 août 2012 7 26 /08 /août /2012 13:33

 

Nos lecteurs nous posent des questions, nous avions jusqu'à présent l'habitude d'y répondre individuellment mais il n'est il n'est pas inutile de publier certains de ces échanges car certaines questions reviennent souvent et ainsi nos réponses seront utiles, nous l'espérons, à de nombreux lecteurs.

 

 

Augustin
 

 

Q: Voici ce que déclarait Malek Chebel lors d’un interview sur les ondes de la Radio RCF ( extrait de l’interview vers la fin de l’émission) :
« la France est la première puissance musulmane d’Europe……..et à mon avis : Dieu veut ce que je fais, ce sont les hommes qui ne veulent pas … » ( Émission « Visages », animée par Thierry Lyonnet, du 05/07/2012)
Or mis le fait que M. Chebel valide son entreprise, qu’il nomme : « islam des lumières » du sceau même de la volonté de Dieu, ce qui atteste d’un orgueil assez singulier, on peut s’interroger sur son propos : « la France première puissance musulmane d’Europe … ! » Opinion sincère ou lapsus alors, combien révélateur, d’une pensée secrète qui dissimule mal sa véritable intention : faire de la France la tête de pont d’un nouvel islam conquérant et dont la finalité est de dominer l’Europe… ? Décidément même les islamologues les plus « soft » , les plus « progressistes », sont loin de nous rassurer sur l’islam militant qui sévit actuellement dans nos démocraties, enfin «démocraties » tant que nous resterons VIGILANTS et FERMES vis-à-vis de la doctrine de Mahomet ..


Ma question : comment recevez-vous et comprenez vous les propos de M. Chebel ?

 

Réponse VV&D:

Les propos de M. Chebel n’engagent que lui. Le fait qu’il considère avoir inventé un nouvel islam ne change rien à la réalité : ce monsieur n’a aucune influence sur ce qui est actuellement enseigné de l’islam partout dans le monde y compris en France et l’impact sociétal de la théorie de « l’islam des lumières » avoisine le zéro absolu.

 

Nous utilisons le mot avoisine en parlant de zéro absolu parce que M. Chebel a peut être quand même convaincu du bien fondé de sa théorie quelques journalistes totalement ignorants de la nature de l’islam. Il ne faut en effet jamais sous-estimer le degré d'inculture de certains journalistes ni leur capacité à prendre leurs opinions et leur préjugés pour des faits.

 

M. Chebel n’est pas islamologue il n’est que propagandiste et désinformateur. Sa fonction dans les média est de projeter une vision rassurante de l’islam afin de camoufler les réalités qui fâchent : nature intrinsèquement politique de l’islam, légalisation et prescription de l’usage de la violence, y compris du meurtre, comme obligation cultuelle (jihad, apostasie, adultère, etc...), incompatibilité avec les droits de l’Homme et tout système véritablement démocratique, etc…

 


Thomas Ricard
 

 

Q : Questions sur la façon dont vous considérez les musulmans, considérez-vous tout musulman comme un ennemi ?


Réponse VV&D:

Bien sûr que non ! Je ne vois pas comment ce que nous publions peut vous faire penser cela.

 

Répétons-le encore une fois : les Musulmans sont TOUJOURS les premières victimes de la charia. L’idéologie politique islamique les empêche de bénéficier des libertés fondamentales données par les sociétés démocratiques respectant les droits de l’Homme. 

 

Le fait est que l’endoctrinement islamique traditionnel (ou l’éducation dans les principes de l’islam, c’est la même chose) incite tout Musulman à haïr les non-Musulmans jusqu’à ce qu’ils se convertissent ou se soumettent à la charia. Le concept du « Mécréant » ennemi de dieu et des Musulmans, créature méprisable, impure et maudite par Allah est omniprésent dans tous les enseignements de l’islam. Les incitations au conflit et à l’animosité vis-à-vis de tout ce qui n’est pas Musulman sont incitateurs de comportement anti-sociaux dangereux pour les sociétés hôtes des Musulmans, c’est une évidence que peinent à dissimuler nos gouvernements et les médias.  Mais cela ne fait pas de tous les Musulmans des ennemis, les Musulmans sont des gens comme les autres, ni pire ni meilleurs.

 

Cela transforme par contre les Musulmans qui cherchent à appliquer intégralement les préceptes de leur idéologie en ennemis objectifs des sociétés démocratiques qui les hébergent, tous ne commettrons pas des actes violents mais tous seront des citoyens déloyaux, se considérant membre d’une communauté internationale  hostile à leur pays et unis dans le but commun d’instauration universelle de la charia

Q : Croyez-vous en l'existence de musulmans en Occident n'ayant pas comme but conscient de conquérir le pays dans lequel ils vivent ?

 

Réponse VV&D:

Bien sûr. Le fait d’être issu d’une culture musulmane ne vous transforme pas automatiquement en ennemi de l’Occident. Tout individu est doté de libre arbitre et peut choisir ses valeurs et ses actes.

 

De nombreuses personnes venues des pays de culture musulmane sont justement parties de chez–elles pour fuir des sociétés imbibées de charia, sans libertés et à faible respect de la personne humaine (et en particulier des femmes). De très nombreuses personnes venant des pays musulmans sont d’ailleurs parfaitement horrifiées de voir grandir l’emprise grandissante des organisations islamisantes en France, mais ce ne sont jamais ces personnes qui ont les faveurs des média ni l’oreille de nos élus et c’est bien dommage.

Q : Seriez-vous favorables à une déportation massive de tous les musulmans ?

 

Réponse VV&D:

Cette question n’a pas beaucoup de sens et ne peut que recevoir une réponse négative.

 

A partir de quel critères entre-t-on dans la catégorie Musulman selon vous ? Déporter vers où ? Sur quelles bases juridiques ? Avec quels moyens ?

 

Elle me fait penser au phantasme malheureusement assez courant de « la solution simple à un problème compliqué» liée à la pensée magique (un coup de baguette magique et pouf ! le problème disparait). La solution au problème islamique sera forcément complexe, pas impossible mais complexe. Cette réponse aura nécessairement des composantes politiques, judiciaires, sociales, culturelles et éducatives organisées dans une stratégie cohérente et réaliste. Cela durera longtemps, sera souvent pénible, coûtera cher et sera furieusement impopulaire tant qu’un important travail d’explication n’aura pas été réalisé dans notre société, mais il n’y a pas d’autre solution à moins que vous ne soyez partisan de la guerre civile, ce qui n’est pas notre cas.

 

La vraie solution n’est pas liée au fait d’être musulman ou pas mais d’être, ou non, propagateur de la charia. Les propagateurs de la charia sont des activistes politiques hostiles à la France et nous ne pouvons effectivement pas tolérer leurs activités. Une déchéance (éventuelle) de nationalité suivie d'une expulsion du territoire semble être une mesure raisonnable et appropriée si des mesures éducatives ou répressives ont échoué à modifier le comportement de ces individus.

 


 

Aidez-nous à agir, soutenez nos action,


N'oubliez pas de signer d'un commentaire notre initiative concernant un audit parlementaire des valeurs politiques de l'islam

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gandalf
commenter cet article

commentaires

Gandhiman 31/08/2012 15:18

> déportation massive de tous les musulmans ?
> Réponse VV&D: Cette question n’a pas beaucoup de sens et ne peut que recevoir une réponse négative.

Je suis étonné d'une telle réponse de la part d'une personne pourtant érudite, mais nul ne peut tout savoir.

Aussi je vous signale que la déportation massive de tous les musulmans du nord de l'inde a été la SEULE ET UNIQUE solution que Ghandi (le pape de la non-violence lui-même) à pu trouver face aux
violences incessantes entre hindous et musulmans après la seconde guerre mondiale. En 1947 il a organisé la déportation de tous les musulmans du nord de l'inde vers la province du "pays des purs"
(=pays des musulmans) et, inversement, la déportation de tous les non-musulmans de la province du "pays des purs" vers le nord de l'inde. Puis il a donné l'indépendance à la province du "pays des
purs", que vous connaissez sous le nom de "Pakistan" (un nom dont on ne donne que rarement la traduction).
Pensez-vous vraiment pouvoir faire mieux que Ghandi ?
Je vous le souhaite mais jusqu'à preuve du contraire la SEULE solution qui dans l'histoire a démontré son efficacité pour stopper un conflit entre musulmans et non-musulmans EST la déportation
suivie d'une sécession.
Soit volontaire, comme entre l'inde et le pakistan.
Soit contrainte, comme en Algérie en 1962.
Sans quoi la "paix" ne se fait qu'après soit instauration d'un dictature d'un camp sur l'autre soit extermination plus ou moins totale d'un des deux camps.

Présentation

  • : Le blog de Vérité, valeurs et Démocratie
  • Contact

Recherche

Les opinions émises sur ce site par les internautes n'engagent que leurs auteurs et ne représentent d'aucune manière l'avis de la rédaction de Vérité, valeurs et Démocratie. VV&D se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs.

VV&D vous répond !

 

Vous voulez en savoir plus sur un sujet donné ?

 

Nous vous répondons en vidéo.

 

question